< Reculer Table des Matières Suivant >
EnglishEN

La construction du chemin de fer de la White Pass & Yukon Route (WP&YR) a commencé le 28 mai 1898, à Skagway. Il a fallu 26 mois pour terminer la voie ferrée qui reliait la côte de l’Alaska à Whitehorse, au Yukon.

Le chemin de fer a atteint Bennett City, à l’extrémité sud du lac Bennett, le 6 juillet 1899. À Carcross, on procédait alors à l’arpentage des terres en vue d’aménager une gare ferroviaire de marchandises, un entrepôt et un débarcadère adapté aux bateaux à aubes. Les bateaux de lac transportaient les passagers et les marchandises de Bennett jusqu’à Carcross; de là, cargaisons et passagers étaient transportés vers les champs aurifères de Dawson ou d’Atlin.

Un village de tentes s’éleva bientôt à Carcross et la Red Line Transportation Company s’y établit en prévision du début des travaux de construction du chemin de fer permettant de relier Carcross à Whitehorse. Même si la voie ferrée n’était pas encore terminée, les expéditeurs comptaient beaucoup sur le rail pour le transport de leurs marchandises. À Carcross, on bâtit un entrepôt de tôle ondulée, de 150 m sur 12 m, et la WP&YR commença à y construire des barges pour transporter d’une rive à l’autre du lac les lourdes marchandises commerciales et des matériaux de construction.

Le 8 juin 1900, pour la première fois dans l’histoire, des locomotives arrivèrent à Whitehorse. La cérémonie officielle marquant la fin du projet eut cependant lieu à Carcross, le 29 juillet 1900. C’est là, au point de jonction des voies ferrées qui partaient de Bennett City et de Whitehorse, qu’on enfonça le dernier crampon de la ligne de chemin de fer.

Dans les années qui suivirent la ruée vers l’or, Carcross devint un centre d’activités important : les collectivités minières des lacs Tagish et Atlin s’y procuraient leurs fournitures, et la WP&YR faisait la promotion du tourisme dans la région des lacs du Sud.