< Reculer Table des Matières Suivant >
EnglishEN

Les premiers bateaux à aubes à sillonner les lacs du Sud furent construits sur les rives du lac Bennett au cours de la ruée vers l’or du Klondike. Ces bateaux assuraient le transport des marchandises et des passagers entre Bennett City et Canyon City, cette dernière étant située au début du canyon Miles, à une courte distance en amont de la ville actuelle de Whitehorse.

Avant que la voie ferrée qui longeait le lac Lake Bennett soit terminée, les bateaux Bailey, Gleaner, Clifford Sifton et Reaper étaient surtout affectés au transport des rails que posaient les équipes de construction du chemin de fer.

La voie ferrée, qui s’arrêtait à Whitehorse, assurait la liaison avec les bateaux à aubes qui naviguaient sur le fleuve Yukon. Jugeant le système en place peu efficace, la WP&YR établit la British Yukon Navigation Company (BYN). Elle acheta les bateaux à aubes de la Canadian Development Company, qui naviguaient sur le fleuve Yukon, ainsi que les actifs de la John Irving Navigation Company, qui exploitait des bateaux sur les lacs Bennett et Atlin, ainsi que sur le bras Taku du lac Tagish.

Lorsque la ruée vers l’or commença à ralentir, on fit passer les rapides du canyon Miles et de White Horse à un bon nombre de bateaux à aubes qui, par la suite, firent la navette entre Whitehorse et Dawson. Les autres bateaux restèrent à Carcross d’où ils servirent à l’approvisionnement des collectivités minières des lacs du Sud, alors en pleine expansion.